La vie qui m’attendait – Julien Sandrel

Résumé :

QUAND LE BONHEUR N’ARRIVE PAS,
QUAND UN MENSONGE A TOUT FAUSSÉ,
ET SI C’ÉTAIT L’HEURE DE LA DEUXIÈME CHANCE ?
  « Ma petite Romane, on se connaît depuis longtemps, il faut que je vous dise : je vous ai vue sortir en larmes du bureau de ce pneumologue à Marseille. Pourquoi vous cachiez-vous sous une perruque rousse ? »
Romane, 39 ans, regarde avec incrédulité la vieille dame qui  vient de lui parler. Jamais Romane n’a mis les pieds à Marseille.Mais un élément l’intrigue, car il résonne étrangement avec un détail connu de Romane seule : sa véritable couleur de cheveux est un roux flamboyant, qu’elle déteste et masque depuis
l’adolescence sous un classique châtain.
Qui était à Marseille ?
Troublée par l’impression que ce mystère répond au vide qu’elle ressent depuis toujours, Romane décide de partir à la recherche de cette autre elle-même. En cheminant vers la vérité, elle se lance à corps perdu dans un étonnant voyage
entre rires et douleurs.  UN ROMAN LUMINEUX SUR LA QUÊTE DU BONHEUR,
LA FORCE DES LIENS FAMILIAUX
ET LE COURAGE DE RÉINVENTER SA VIE.

🀫La couverture :

Je n’ai pas compris le lien entre la couverture et l’histoire à l’intérieur. Cependant j’ai trouvé la couverture basique mais sympa, rempli de couleurs.

☺︎Mon avis :

Le livre alterne les pensées de Romane et une mystérieuse lettre dont on saura à la fin de qui elle est écrite. 

Romane, médecin généraliste, part dans le sud pour rencontre une femme qui semble lui ressembler comme deux gouttes d’eau. 

Elle y rencontre ainsi Juliette, libraire. Toute deux se rendent compte très vite qu’elles sont jumelles. 

Cependant, Juliette souffre d’une maladie pulmonaire et sa famille n’est aps au courant. Pendant ses visites médicales, Romane va prendre sa vie et va parallèlement menait son enquête pour comprendre pourquoi elles ont été séparés et qui sont leur vraies parents. 

J’ai adoré l’histoire qui tourne autour de la maladie et de l’amour. Tout au long du livre, on se rend compte qu’une personne peut tout faire pour sauver celui ou celle qu’elle aime. 

Dans un premier temps, nous sommes donc face à une leçon de vie sur l’amour et la maladie. Pour Romane, il était impensable de laisser sa sœur Juliette mourir et de prendre sa vie. (Même si elle semble plus belle que la sienne) 

Dans un second temps, on est face à la mort et au vide que celle ci procure. Romane a perdu sa mère étant bébé, elle en souffre. Le fait de rencontrer sa sœur jumelle lui redonne goût à la vie. L’auteur manipule parfaitement des sujets parfois sensible qui sont la mort, l’amour et la maladie. A travers ce livre, on s’aperçoit que la vie est toujours pleine de surprise. 

J’ai adoré la plume de l’auteur qui m’a beaucoup ému dans certains passages. Les sentiments de Romane sont assez détaillés pour nous mettre à sa place. Les rebondissements sont au rendez vous. J’ai vraiment passé un agréable moment de lecture. 

✌︎L’anecdote à propos de l’auteur :

Julien Sandrel a l’habitude d’écrire chez lui, dans son fauteuil fétiche

★Note :

18/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s