La sirène et le scaphandrier – Samuelle Barbier

Résumé :

« Nous avons tous une histoire à raconter. Êtes-vous prêts à entendre la mienne ? »

« Nous avons tous une histoire à raconter. Êtes-vous prêts à entendre la mienne ? J’ai été élevé dans les marécages du sud-est du Texas, sur ces terres rouges où règnent les vrais Cajuns. Maintenant que je suis « en cage’, je passe le plus clair de mon temps à imaginer ce qui se passe à l’extérieur.  » Zach

New York. Zach est enfermé dans une cellule, il paie sa dette à la société.
Londres. Hanna est enfermée, elle aussi. Elle vit recluse dans son appartement, incapable d’en franchir le seuil.
Poussée par son psychologue, elle s’inscrit à un programme pour correspondre avec des prisonniers et fait la connaissance de Zach, qui attire son attention dès ses premiers mots. Et s’il offrait à Hanna une liberté qu’elle pense hors de portée ?

 » Présider un prix qui offre la possibilité de réaliser ce rêve si prégnant a été un honneur et une joie. J’ai passé un très bon moment avec le texte de Samuelle. » Virginie Grimaldi

🀫La couverture :

L’association des couleurs bleu et jaune donne envie d’ouvrir le lire. De plus, la couverture reflète bien l’histoire avec des références aux grands monuments Londonien.

☺︎Mon avis :

Premier grand  changement remarquable dans ce livre est que l’on doit lire des lettres. Je suis partie un peu sceptique en me disant qu’au bout de 5 lettres j’allais m’ennuyer. Mais dés la première lettre j’ai su que j’allais lire ce livre en deux jours. 

On commence le premier chapitre en faisant la connaissance de Zach. Zach est à New York, en cellule. En effet, il doit une dette à la société, 6 ans de prison. Au cours d’une activité, il décide de correspondre avec une personne au hasard dans le monde, afin de passer le temps. Il fait alors la connaissance d’Hanna. Elle vit à Londres. Et comme Zach elle se sent enfermer. Non par obligation, mais Hanna souffre et n’arrive pas à franchir la porte de son appartement. Petit à petit elle se terre un peu plus dans son appartement jusqu’à la proposition de son psy. Il lui propose d’écrire à un prisonnier. 

Commence alors une correspondance entre ces deux personnes encerclées. Hanna va devenir la raison de vivre de Zach. Zach va devenir le médicament d’Hanna. A travers Hana, Zach va vivre 6 ans. A travers Hanna il va adopter un chien, visiter Londres. A travers Hanna, il va avoir un pied dehors. Zach va guérir Hanna petit à petit, lui lançant des défis pour la faire sortir de chez elle jusqu’à lui organiser une chasse au trésor avec au bout, l’histoire de sa vie. 

Hanna va se jeter à corps perdu dans cette correspondance en envoyant dans chaque lettre un petit bout de Londres à Zach. 

On assiste à une véritable histoire d’amour entre deux personnages que personne n’identifierais comme compatible et pourtant… Qui pourrait sortir avec un détenu enfermé pour meurtre? Hanna et son grand coeur bien sur. Elle apprend à connaitre Zach, son passé, mais aussi son présent, et se languit de découvrir leur futur ensemble. 

J’ai trouvé que ce livre racontait une très belle histoire. Samuelle Barbier mérite amplement le prix Télé-loisirs roman de l’été, d’autant plus que le jury est président par Virginie Grimaldi. Je n’ai pas été déçu et je le recommande fortement. 

✌︎L’anecdote à propos de l’auteur :

L’auteure de 30 ans, originaire du Pas-de-Calais, a reçu lePrix du roman de l’été 2019 de Télé-Loisirs, pour son récit La Sirène et le scaphandrier. 

★Note :

18/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s